Rédigé par Justine Coppex, le Mar 15, 2021

Pourquoi vous devez ouvrir un blog sur votre site internet

Qu’est-ce qu’un blog ?

Non, un blog d’entreprise n’est pas un journal intime sur lequel vous partagez (même si vous le pouvez) vos états d’âme du moment, mais c’est bel et bien un des outils de communication le plus indispensable de notre époque. Il peut être comparé à un article de journal publié par vos soins et qui informe vos clients sur des sujets divers et variés, mais toujours en lien avec votre entreprise.

Quels sont les avantages ?

Les avantages sont nombreux, pour vous convaincre en voici une liste non exhaustive :

  1. Il améliore votre image pour vous démarquer de la concurrence
  2. Il permet de communiquer sur vos produits et sur les actualités de votre entreprise sans intermédiaire
  3. Il permet de donner une image de marque d’expert
  4. Il fait vivre votre site internet
  5. Il améliore votre stratégie de community management
  6. Il améliore le référencement de votre site sur les moteurs de recherche, et donc votre notoriété globale
  7. Il génère du trafic sur votre site
  8. Il fidélise vos clients
  9. Il permet d’établir un dialogue avec vos clients et ainsi échanger directement avec eux sur vos produits
  10. Il devient un générateur de prospects attirés par vos articles sur une thématique donnée

Comment s’y prendre ?

Bingo ! Vous tenez le bon numéro. Oui, mais avant d’aller plus loin, on va être honnête avec vous. Écrire des articles demande du travail, beaucoup de travail, mais surtout des ressources. Non ne partez pas ! D’abord parce qu’on veut, nous aussi, améliorer notre référencement (ça ne serait quand même pas très crédible de vous donner des conseils et de ne pas les appliquer) mais surtout parce qu’on est persuadé qu’un blog est une vraie plus-value pour votre entreprise. Un blog nécessite une forte implication, déjà parce qu’il faut faire des recherches, être sûr que le contenu soit de bonne qualité par son message et que son écriture soit efficace. En plus, il faut également publier de façon récurrente et finalement, il faut aussi qu’il s’intègre dans une stratégie de communication globale. Il doit remplir des objectifs bien précis que vous avez défini en amont de son lancement. On vous conseille d’en choisir trois qui vont vous permettre de dessiner les contours de votre ligne éditoriale.

Le contenu

Une fois cette étape faite, il va falloir choisir quoi rédiger. Les contenus que vous allez publier peuvent soit informer, appuyer votre expertise, divertir ou inspirer confiance. Cela dépend de vos objectifs finalement. Mais n’hésitez pas à sonder vos clients pour déterminer ce qui les intéresseraient et même votre équipe ! Faites une séance brainstorming avec des croissants encore tout chauds et un bon jus de fruits vitaminé. Regardez également ce que font vos concurrents, le but n’est pas de copier, mais plutôt de sonder votre environnement pour proposer des contenus ayant une identité propre, qui a votre patte. On vous propose ci-dessous quelques exemples de contenus que vous pouvez rédiger :

  • Pour informer, optez pour des guides, des infographies ou encore la présentation de statistiques ou de vos produits.
  • Pour appuyer votre expertise, choisissez plutôt des études de cas, des démonstrations de produits ou encore des webinaires et conférences.
  • Pour vous divertir, proposez des quiz, des concours ou des contenus plus légers.
  • Dans l’objectif d’inspirer confiance, mettez en avant des témoignages ou des références clients.

Il est également important d’encourager les interactions, notamment en proposant des Call To-Action.  Ce sont ces petits boutons cliquables qui redirigent vers un document, une adresse mail, un formulaire, etc. Proposez par exemple à vos lecteurs de s’inscrire à votre newsletter pour ne manquez aucune de vos actualités. Vous pourrez ainsi recueillir des adresses et donc augmenter vos potentiels leads.  

La rédaction

Tout le monde ne peut pas s’improviser écrivain. Confiez cette tâche à quelqu’un qui a une belle plume. Concernant la longueur, vous entendrez de tout, mais il n’existe pas vraiment de recette magique. Certains expliquent qu’il vaut mieux écrire au moins 1'000 mots, d’autres plus, d’autres moins. On vous conseille surtout d’essayer et de voir comment votre audience réagit à vos contenus. Il vous faudra trouver un juste milieu entre le trop court et le trop long.

Si une belle écriture, c’est bien, un bon référencement, c’est encore mieux. Il va alors falloir travailler sur votre SEO (si vous ne connaissez pas ce terme, on vous conseille de lire notre brève description ici). Il va falloir user de mots-clés. Attention, ils doivent être intégrés à un ensemble cohérent. Le but n’est pas de placer le plus de mots-clés possibles, mais de le faire de façon intelligente, ils doivent être en lien avec le sujet de votre article et votre entreprise. Il faut donc chercher quels sont les meilleurs, pour cela, il existe des outils qui vous permettent de déterminer quels sont les termes les plus recherchés. On vous conseille d’utiliser Google Keyword Planner. C’est un service intégré à Google AdWords, la plateforme de création de publicités du moteur de recherche. Il va vous permettre de voir le nombre moyen de recherches mensuelles des mots clés et donc ceux que vous devez insérer dans votre texte. Pensez également à bien référencer votre article au niveau des métadonnées (légendes images, auteur de l’article, date de parution…)

Si vous utilisez une plateforme comme Wordpress, il existe des extensions qui vous permettent de vous aider à optimiser vos articles comme Yoast SEO.

La fréquence

Il faut absolument alimenter votre blog régulièrement, ne pas le laisser à l’abandon autrement, il ne vous sera d’aucune utilité. Si vous optez pour une stratégie d’inbound marketing (le fait de laisser venir les clients à vous), votre blog sera le support parfait pour générer des leads. Plus le nombre d’articles augmente, plus le nombre de visites sur votre blog aussi. Attention cependant à ne pas trop publier pour éviter la saturation et de ne pas traiter des mêmes sujets. Vous risquez de cannibaliser vos propres articles. Dans un monde idéal sans restriction de ressources, il faudrait publier tous les jours, mais on vous conseille au minimum d’en écrire deux par semaine. On a bien conscience que ce rythme n’est pas toujours tenable pour les entreprises dont les ressources sont limitées. Il vaut donc parfois mieux s’entourer de personnes compétentes. Les agences de communication et marketing proposent généralement ce genre de services. De plus, elles ont l’avantage d’être plus au fait sur les recommandations en matière de référencement, ces dernières ayant tendance à changer régulièrement selon l’évolution des algorithmes.

La diffusion

Votre article est enfin rédigé et en ligne ! Bravo ! Il vous suffit maintenant d’avertir tous vos contacts de sa sortie. Préparez des publications sur vos différents réseaux sociaux, ces dernières seront peut-être même partagées par vos followers. Vous pouvez également utiliser une newsletter pour automatiser l’envoie de l’article à tout votre carnet d’adresse.

Analyse et amélioration

Comme souvent en communication, il faut essayer et tester pour découvrir ce qui fonctionne ou non. Il faut donc constamment analyser les résultats de votre blog au travers d’indicateurs plus communément appelés KPI (Key Performance Indicator). Voici une liste des principaux indicateurs que vous devriez surveiller pour mesurer les résultats de votre blog :

  • Le taux de visite de votre blog
  • La source du traffic (réseaux sociaux, recherche organique, lien réciproque)
  • Le taux de clics sur les Call-to-action
  • Le taux de rebonds
  • La durée de la session
  • Inscriptions à la newsletter

Voilà. Vous avez maintenant les principaux outils entre vos mains pour créer un blog. Il ne vous manque plus qu’à vous lancer et si vous avez besoin de soutien, n’hésitez pas à nous contacter. On serait heureux·ses de vous aider dans l’implémentation de votre blog, la création d’article ou la gestion totale de cette partie de votre site web.